Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Test de Evil Dead The Game

La franchise Evil Dead existe depuis 1981, et a récemment connu une résurrection avec un film dont la sortie est prévue sur HBO Max cette année. Mais d’abord, Saber Interactive a lancé Evil Dead : The Game. Cette adaptation en 4 contre 1 peut-elle être bonne ou s’agit-il simplement d’un jeu superficiel sous toute cette action brillante et sanglante ? La réponse pourrait vous surprendre dans notre critique de Evil Dead The Game.

Pour les fans

Maintenant, je serai le premier à admettre que je ne suis pas très familier avec la franchise Evil Dead. Je ne me souviens pas avoir vu l’un des films originaux, ni aucun des médias récents de la résurrection de la franchise. Bon sang, je ne savais même pas que la réplique de Duke Nukem « Salut au roi, bébé ! » était une référence à cette série de films avant de jouer à ce jeu. Mais il n’est pas difficile d’apprécier les valeurs de production qui ont été utilisées dans Evil Dead. La conception sonore, en particulier, en plus d’inclure les répliques de tous les personnages, est suffisamment effrayante par moments pour provoquer des frayeurs lorsqu’un Deadite vous saute dessus depuis un portail, ou bien sûr lorsqu’un démon réussit à attaquer votre personnage. La musique de fond augmente également en intensité au fur et à mesure que le niveau de peur de votre personnage augmente. Cela dit, une bande-son aussi répétitive peut devenir ennuyeuse, mais heureusement, une nouvelle playlist Spotify a été publiée en lien avec le jeu, qui lui convient parfaitement. Faire exploser Deadites en écoutant Back in Black d’AC/DC ou le bien nommé Hail to the King d’Avenged Sevenfold ne vous lassera jamais.

Bien que la présentation d’Evil Dead soit un peu kitsch, cela n’excuse pas les erreurs occasionnelles. La traversée du terrain peut s’avérer fastidieuse si vous vous écartez des chemins tracés pour vous dans n’importe quelle carte. Bien que le saut de certains objets comme les rondins soit une option, il n’y a pas de bouton de saut, ce qui signifie que le plus petit rocher ne peut être enjambé. Il aurait été utile que le bouton de saut puisse également être utilisé pour sauter. Les joueurs peuvent conduire des voitures, ce qui est généralement plus rapide que de courir, mais malheureusement, les voitures se conduisent comme si elles flottaient au-dessus du sol, glissent partout et donnent généralement l’impression d’être une erreur. La toute première fois que je suis monté dans une voiture dans la mission de survie du didacticiel, le véhicule s’est immédiatement mis à glisser vers l’arrière, et je n’avais encore saisi aucune commande. Ils aident cependant à garder l’équipe de survivants soudée, et klaxonner est un bon moyen de faire savoir aux autres que vous êtes prêt à passer à la zone suivante.

Pensez rose

Evil Dead est un jeu d’action et de survie à la troisième personne dans lequel vous incarnez un survivant. Vous et une équipe de trois autres personnes êtes chargés de rassembler une carte indiquant l’emplacement du Necronomicon Ex-Mortis, un ancien texte sumérien, et de la dague kandarienne, qui sont tous deux très présents dans la série. Bien qu’ils soient limités dans le temps, une fois ces objectifs atteints, les survivants ont maintenant un temps illimité pour détruire les Méchants à l’aide de ladite dague, et enfin ils doivent défendre le Necronomicon pendant qu’il termine le rituel. Si à tout moment avant cela, tous les survivants sont tués, le démon gagne. La façon dont la plupart des parties se déroulent, le camp qui effectue les actions les plus avantageuses au cours de la première phase du tour a tendance à gagner. Alors que les survivants ne reçoivent pas grand-chose en rassemblant des armes, des munitions, du Shemp’s Cola et d’autres objets spéciaux comme des amulettes, le démon accumule des points d’expérience et finit par monter de niveau. Chaque niveau accorde un point qui peut être utilisé pour débloquer divers boosts, ou de nouveaux portails qui peuvent être créés pour faire apparaître plus d’ennemis que les joueurs devront combattre. Les survivants peuvent contrer la puissance croissante du démon en trouvant des bouteilles de F rose dans des caisses de butin placées au hasard dans chaque niveau. Les survivants peuvent dépenser ces points pour améliorer les statistiques de leur personnage, comme la santé, la résistance à la peur, les dégâts de mêlée et de combat à distance, la capacité du bouclier, et plus encore. Les boosts du démon et du survivant ne sont toutefois valables que pour ce seul round, et tout le monde recommence avec ses statistiques de base lors du prochain match.

Pour éviter de repartir à zéro, chaque personnage jouable dispose d’une fiche de personnage qui peut être utilisée pour augmenter les statistiques de façon permanente et, après certains niveaux, débloquer des capacités spéciales. Ainsi, chaque personnage a sa propre réserve d’expérience et son propre niveau, et le joueur gagne également de l’expérience globale qui peut être utilisée pour faire monter en niveau le survivant et chacun des démons et leurs sbires. Il y a une quantité surprenante de profondeur dans ces arbres de compétences, et ce sera un peu une corvée pour la plupart des joueurs de tout débloquer.

Où sont les points de contrôle ? !

En parlant de ça, il y a même des missions solo à accomplir, qui permettent de débloquer quatre nouveaux survivants, issus de différentes époques de la franchise Evil Dead. Ces missions, bien qu’elles soient en mode solo et n’opposent que des adversaires IA, nécessitent tout de même une connexion Internet pour jouer. Les missions sont assez difficiles, mais la lecture de l’objectif en haut à droite permet au joueur de rester sur la bonne voie. Il est frustrant de constater qu’il n’y a pas de points de contrôle dans ces missions, alors qu’il faut entre 15 et 30 minutes pour les terminer. Cela signifie également qu’un mauvais jeu peut vous faire revenir en arrière, même si vous étiez sur le point de terminer.

Evil Dead : The Game Critique du jeu – Verdict final

Evil Dead : The Game a beaucoup d’attrait pour les fans de la franchise d’horreur, tout en offrant une bonne dose de gameplay pour les joueurs qui ne sont pas si familiers avec elle. L’aspect gestion des ressources pour incarner un démon est intriguant, et pour ceux qui ne sont pas très doués pour la stratégie, jouer contre l’IA est toujours une option pour affiner vos compétences. Des bugs occasionnels enlèvent un peu de lustre au jeu, et l’absence de points de contrôle dans les missions solo est une décision déroutante. Un tel jeu peut-il avoir des jambes assez longues avec le modèle toujours populaire des jeux en tant que service ? Seul le temps nous le dira. Mais pour un prix demandé de 39,99 $, il y a suffisamment de contenu au lancement pour apaiser la plupart des fans.

La note des lecteurs


Les notes 0

RÉPONSE
Annuler

Envie de publier votre propre test ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret