Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Square Enix n’a toujours pas fait de profit sur Outriders

Les ventes d’Outriders ne sont toujours pas rentables pour Square Enix, a révélé son développeur People Can Fly. Pour une raison quelconque, le jeu est l’une des rares IP occidentales auxquelles l’éditeur s’accroche suite à son récent accord avec Embracer Group, mais en décembre 2021, il n’avait toujours pas atteint le seuil de rentabilité. Repérée par TweakTown, cette information a été glissée dans le dernier rapport financier de People Can Fly publié le 21 avril 2022.

Les ventes d’Outriders ont peut-être été affectées par l’accord Game Pass

Square Enix a conclu un accord avec Microsoft pour sortir Outriders sur Xbox Game Pass le premier jour. Cependant, ce pari n’a été payant que pour l’éditeur. Pour que People Can Fly puisse recevoir des redevances, Outriders doit faire des bénéfices. En tant qu’éditeur du jeu, Square Enix a vraisemblablement empoché l’argent reçu de Microsoft, mais comme les ventes réelles d’Outriders n’ont pas encore atteint ses objectifs, People Can Fly joue toujours le jeu de l’attente.

« Le niveau des redevances dépend du montant du produit spécifique des ventes du jeu », peut-on lire dans le rapport financier. « Le Groupe n’a reçu aucune redevance de l’éditeur pour la période allant jusqu’au 31 décembre 2021, ce qui signifie qu’à la date de clôture, le produit net de la vente d’Outriders était insuffisant pour récupérer les coûts et les dépenses engagés par l’éditeur pour développer, distribuer et promouvoir le titre. Rien ne garantit que le produit net de la vente d’Outriders au cours des périodes futures sera suffisant pour permettre à l’éditeur de récupérer les coûts encourus et de verser des redevances au Groupe. » Aïe !

Cela n’aide certainement pas qu’Outriders ait reçu un accueil tiède. Dans un marché saturé de looter shooters en service direct, le jeu n’a malheureusement pas réussi à se démarquer.

Dans d’autres nouvelles, les développeurs de Final Fantasy ont révélé qu’ils travaillaient autrefois sur une propriété intellectuelle de type Bloodborne, et une analyse de Digital Foundry révèle que le VRR de la PS5 n’est pas aussi bon que celui de la Xbox.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret