Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Sons of the Forest vs The Forest : 15 différences que vous devez connaître

Sons of the Forest est la suite très attendue du survival horror à succès de 2014 d’Endnight Games.

Transplanter les joueurs dans une forêt magnifique et dense et les forcer à rassembler des ressources, construire des bases et utiliser leur intelligence pour survivre aux hordes de mutants hostiles était une formule gagnante qu’Endnight semble vouloir reproduire pour cette suite à venir.

Au départ, Sons of the Forest ressemble à la même chose – de magnifiques forêts, la construction de bases, des ennemis mutants, etc.

Cependant, Endnight Games a affiné presque tous les aspects de The Forest ; Sons of the Forest proposera des mécanismes de construction et d’artisanat plus approfondis, ainsi que de nouveaux ennemis plus complexes.

Carte Sons of the Forest 4x plus grande

Les nombreux retards de Sons of the Forest s’expliquent peut-être par l’ambition démesurée d’Endnight Games pour cette suite, comme en témoigne la taille stupéfiante de sa carte.

Le monde ouvert de Sons of the Forest, qui serait quatre fois plus grand que celui de son prédécesseur, présente les montées familières de végétation dense et de têtes de pont rocheuses.

Il sera explorable à 100 % dès le départ, ce qui témoigne de l’ampleur des efforts déployés par Endnight dans cette suite.

Lancement avec la capacité de coopérer

Contrairement à The Forest, cette suite à venir sera lancée avec la capacité de coopération déjà disponible au lieu d’être ajoutée plus tard.

Parcourir et fouiller la vaste île du jeu en équipe ajoutera une dimension supplémentaire car vous en viendrez à compter les uns sur les autres pour survivre.

Après tout, se serrer les coudes est la clé pour rester en vie dans ce monde magnifique et hostile.

Seule la coopération à quatre joueurs est confirmée

Pour l’instant, Endnight Games a confirmé que le mode multijoueur en coopération ne sera disponible que pour quatre joueurs au lancement.

On ne sait pas encore si Sons of the Forest proposera plus tard un mode coopératif à huit joueurs comme son prédécesseur.

Le mode multijoueur dans La Forêt a été un grand succès avec jusqu’à huit joueurs luttant pour leur survie dans une seule session.

Espérons que la possibilité d’accueillir plus de quatre joueurs sera introduite dans Sons of the Forest.

Sons of the Forest comprendra un compagnon IA

Pour ceux qui ne plongeront pas dans Sons of the Forest avec leurs amis, il est possible de jouer avec un compagnon IA qui les aidera dans les tâches moins glorieuses associées à la construction de bases.

Nommé Kelvin, ce compagnon IA est censé être un soldat d’élite qui a subi un grave traumatisme crânien.

En tant que tel, il ne peut pas parler mais acceptera volontiers les ordres du joueur qui pourra lui demander d’effectuer des tâches répétitives comme couper des arbres et ramasser des bûches.

Nouveau système d’IA

Une autre innovation phare de Sons of the Forest est son système d’IA amélioré pour les amis et les ennemis.

Grâce à un nouvel outil baptisé par Endnight « V.A.I.L. », l’IA de Sons of the Forest sera beaucoup plus réactive aux actions du joueur.

Les PNJ et les factions ennemies pourront afficher des comportements complexes, allant de la peur, la colère ou la frustration à la capacité de ces émotions à affecter la prise de décision, en passant par la possibilité pour les ennemis de lancer des missions de sabotage et des attaques coordonnées sur la base du joueur.

Nouveaux types d’ennemis et de cannibales

En plus des améliorations apportées à l’IA, Sons of the Forest est doté d’un grand nombre de nouveaux ennemis hostiles, y compris – bien sûr – plus de cannibales, dont la plupart ne reculeront devant rien pour manger le joueur.

Les cannibales habituels sont disséminés dans le vaste environnement insulaire du jeu ; dans la séquence de révélation du jeu, on peut voir un cannibale ordinaire battre en retraite à la vue du joueur qui brandit le crâne de ses congénères tués.

Mais il existe aussi des cannibales propres aux environnements dans lesquels ils résident, comme les cannibales vivant dans des grottes.

On dit que les cannibales les plus hostiles dans la suite seront les cannibales masqués, qui feront preuve de brutalité non seulement envers le joueur mais aussi envers les autres cannibales.

Nouveaux types de mutants

Sons of the Forest est également doté d’ennemis mutants améliorés ; la bande-annonce du jeu nous montre des mutants conjoints, des mutants à la bouche étirée et des mutants en forme de goutte.

On aperçoit également le mutant à trois jambes du premier jeu – une nouveauté qu’Endnight décrit comme un mutant qui n’est ni hostile ni amical, mais qui peut être effrayé ou manipulé pour rester dans les parages pour des interactions uniques.

Saisons dynamiques

L’immersion dans l’environnement de Sons of the Forest est renforcée par son système de météo dynamique avec des saisons changeantes.

Dans un jeu vidéo centré sur la survie, le changement de temps peut avoir des effets potentiellement drastiques sur la vie ou la mort du joueur – des hivers enneigés peuvent rendre difficile la recherche de nourriture par la chasse, par exemple.

Les joueurs devront profiter au maximum des mois d’été fertiles car une fois que les sources de nourriture fiables se seront taries, ils devront faire des réserves, au risque de voir des ennemis se faufiler dans le camp pour voler les vivres vitaux.

Mécanismes de construction révisés

La construction de bases sera toujours le point central de Sons of the Forest, et pour cette suite, les mécanismes de construction ont reçu une révision significative.

Fini le contour fantôme d’une structure prête à être placée, place à un processus créatif beaucoup plus organique.

Les blocs de construction peuvent être placés où l’œil le juge bon, le joueur ayant davantage son mot à dire sur les détails complexes, par exemple les joueurs pourront tailler eux-mêmes les fenêtres ou aiguiser les clôtures pointues.

Nouvelle mécanique de creusement

Dans le trailer d’annonce de Sons of the Forest, on peut voir une pelle montée sur la paroi d’un hélicoptère.

Depuis la révélation de ce trailer, Endnight Games a confirmé que les pelles et donc le creusement joueront un rôle dans Sons of the Forest.

Contrairement à son prédécesseur, qui ne comportait aucun terrain à creuser, Sons of the Forest donnera aux joueurs l’occasion de creuser pour trouver des choses cool et intéressantes – des ressources enfouies aux bunkers cachés, la pelle jouera un rôle important.

Il est également possible que creuser permette d’étendre la capacité de construction d’un joueur, de tirer profit de certains pièges, ou même d’enterrer des corps.

Nouvelle mécanique d’artisanat

L’artisanat a également reçu une refonte pour Sons of the Forest, notamment grâce à la nouvelle imprimante 3D.

Les implications d’une technologie aussi sophistiquée sont considérables, qu’il s’agisse d’imprimer des objets élaborés ou des équipements personnalisés à partir de ressources récupérées sur l’île.

La bande-annonce du jeu montre déjà que l’imprimante 3D est utilisée à bon escient, avec la fabrication d’une réplique de masque cannibale qui peut être utilisée pour infiltrer une forteresse cannibale.

Plus de fusils

L’armement dans The Forest se compose principalement d’objets de mêlée, bien que des lances, des arcs et une poignée de projectiles y figurent également.

On dit que le combat dans Sons of the Forest est toujours centré sur la mêlée, mais pour la suite, les armes à feu seront beaucoup plus présentes ; des armes telles que des pistolets, des fusils et des fusils à pompe.

Bien sûr, comme il s’agit d’un jeu de survival horror, les munitions seront rares et il appartiendra au joueur de décider si les balles doivent être utilisées uniquement dans les situations de vie ou de mort.

Enorme amélioration graphique

Ce qui est immédiatement apparent avec Sons of the Forest est la mise à jour graphique.

The Forest était de toute façon un beau jeu malgré un manque d’attention aux détails, mais la suite fait exploser l’apparence de son prédécesseur.

Endnight Games a créé un monde beaucoup plus complexe et détaillé, rivalisant avec les titres AAA.

Système de sécurité abandonné

La forêt comportait un système de santé mentale dans lequel certaines actions augmentaient ou diminuaient la santé mentale du joueur.

Manger de la nourriture biologique fraîche, se détendre en écoutant de la musique ou dormir augmentait la santé mentale, tandis que couper des membres et se régaler de restes humains la diminuait.

Ce système n’était cependant pas profondément ancré dans la boucle de jeu de The Forest ; en effet, le seul effet perceptible était la possibilité de construire des effigies.

Endnight Games avait clairement prévu que la santé mentale aurait des conséquences directes sur le gameplay à un moment donné, mais hélas, ce système a été abandonné pour la suite car ils ont confirmé qu’ils n’ont pas trouvé un moyen satisfaisant de l’intégrer dans le gameplay de survival horror du jeu.

Lancement en tant qu’exclusivité PC

The Forest est actuellement disponible pour jouer sur PC et PlayStation.

La question de savoir si Sons of the Forest arrivera sur les consoles est encore en suspens, pour l’instant le jeu ne sera lancé que sur PC.

Endnight Games fait preuve de beaucoup d’ambition avec cette suite, il semble donc raisonnable de penser qu’elle débarquera sur les consoles à un moment donné.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret