Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Razer revient dans le jeu des claviers extra-plats avec le Deathstalker V2 Pro

On peut dire beaucoup de choses sur les claviers modernes grâce aux longues listes de fonctionnalités que les fabricants sont capables d’intégrer de nos jours. Cependant, le confort ergonomique est quelque chose qui restera toujours important. C’est l’un des points forts du clavier de jeu Razer Deathstalker V2 Pro RGB, qui est d’un rare design à profil bas.

Ce clavier est très fin, puisqu’il ne mesure que 21 mm à l’avant et 26,6 mm à l’arrière. À titre de comparaison, le Corsair K70 TKL Champion Series 2021 sur lequel je tape mesure 33 mm à l’avant ; le Logitech G915 à profil bas mesure 22 mm. Le but de tout cela est d’améliorer l’ergonomie lors de longues sessions d’utilisation en réduisant l’angle d’inclinaison de vos poignets pour produire moins de tension et de fatigue. En tant qu’écrivain et personne passant beaucoup de temps au clavier, l’importance du confort ergonomique ne peut être sous-estimée.

Responsive comme son nom l’indique

Ce clavier ne se limite pas à l’ergonomie. Un clavier de jeu doit être performant, et Razer affirme que le Deathstalker V2 Pro le fait haut la main. Les spécifications décrivent les commutateurs optiques, qui utilisent la lumière pour atténuer le rebond et améliorer les temps de réponse. Les points d’actionnement, qui s’appliquent à la distance parcourue par le commutateur avant d’enregistrer l’entrée, sont de 1,2 mm sur le style linéaire et de 1,5 mm pour le style clicky. Pour le contexte, c’est très compétitif par rapport à d’autres… eh bien, claviers compétitifs.

Pour ce qui est de la fonctionnalité sans fil, Razer annonce plusieurs options de connectivité. Vous pouvez le faire fonctionner via la bande 2,4 GHz, Bluetooth, ou via le mode filaire USB Type-C en charge. Razer n’indique pas explicitement les taux d’interrogation du dispositif (taux de réponse du système vérifiant les entrées).

Bien d’autres choses encore

Vous pouvez également vous attendre à tous les goodies qui accompagnent les claviers de jeu enthousiastes. Cela inclut l’anti-ghosting/N-key rollover pour éviter les frappes manquées, des profils de mémoire embarqués pour sauvegarder les paramètres destinés à différents types de jeux, des commandes multimédias, une molette de volume et un logiciel de support pour le RGB adressable individuellement, les macros, etc.

Parmi les autres éléments que nous apprécions sur le Razer Deathstalker V2 Pro, citons les commandes de fonction qui vous permettent de faire des choses supplémentaires comme modifier le RGB à la volée. Vous pouvez également obtenir une lecture de l’autonomie restante de la batterie (qui est évaluée jusqu’à 40 heures) via un voyant d’état LED. Razer a placé des boutons de profil sur le dessus de la carte pour que vous puissiez facilement changer de carte sans avoir besoin d’aller dans l’interface logicielle. Enfin, nous avons noté que la carte est prévue avec un cadre en aluminium.

Observation et rapport

Il existe quelques points d’inquiétude potentiels, que nous tenons à souligner puisqu’il s’agit d’une carte commercialisée en tant que carte pour passionnés. Les capuchons de touches sont en ABS, ce qui signifie que la surface peut être sujette à l’usure. Razer affirme qu’un revêtement spécial permet d’atténuer ce problème, mais les touches en PBT sont généralement ce que vous recherchez.

Nous avons également noté que malgré le fait que cette carte soit commercialisée comme étant ergonomique, elle n’est bizarrement pas prévue avec un repose-poignet. C’est quelque chose que vous voudriez avoir, ce qui signifie un coût supplémentaire si vous n’en possédez pas déjà un.

Cela nous amène à la question du prix. Le Razer Deathstalker V2 Pro n’est pas un clavier bon marché à 249,99 USD. Cependant, il est important de comprendre que ce produit s’adresse à un public de niche, ce qui signifie des coûts plus élevés pour le fabricant. Cela explique peut-être les quelques défauts que nous avons notés.

Par coïncidence, le Razer Deathstalker V2 Pro est prévu au même prix que le Logitech G915, qui est également un clavier à profil bas. Il sera intéressant de voir si ces types de claviers reviennent en popularité, ou si ce design reste en place pendant un certain nombre d’années pour servir son public. Si le succès est au rendez-vous, nous verrons peut-être d’autres variantes, comme les facteurs de forme TKL et 60%.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur la page produit du Deathstalker V2 Pro sur le site Web de Razer.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret