Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

PlayStation poursuivie pour 5 milliards de livres sterling

Sony Interactive Entertainment a de nouveau été poursuivi en justice pour avoir « surfacturé » les jeux du PS Store. Cette fois, le procès a été intenté au Royaume-Uni. Une plainte similaire avait déjà été déposée aux États-Unis, mais elle a été rejetée par un juge fédéral de Californie en juillet dernier. La plainte au Royaume-Uni a été déposée par Alex Neill, militant des droits des consommateurs, au nom de « neuf millions de consommateurs ».

Sony a-t-il vraiment surfacturé les clients pour les jeux du PS Store ?

Selon un rapport de Sky News, les plaignants affirment que Sony a « arnaqué les gens » en prélevant une commission de 30 % sur les jeux PS Store et les achats in-game, ce qui inclut les DLC et les add-ons. Le dépôt a en quelque sorte calculé que ce montant s’élève à 5 milliards de livres sterling au cours des six dernières années. Les personnes qui ont acheté des jeux PS Store entre le 19 août 2016 et la date de dépôt de la plainte, et qui se sont jointes au procès, pourraient avoir droit à une compensation comprise entre 67 et 562 £, hors intérêts, si PlayStation perdait.

« La partie est finie pour Sony PlayStation », a déclaré Neill à Sky News dans un communiqué. « Avec cette action en justice, je défends les millions de Britanniques qui ont été involontairement surfacturés. Nous pensons que Sony a abusé de sa position et a arnaqué ses clients. » Bien que les commissions des magasins numériques n’aient rien de nouveau, Neill a justifié l’action en justice en affirmant que « les personnes vulnérables comptent sur les jeux pour créer une communauté et un lien » et que Sony écrase des clients qui, par la suite, ne pourraient peut-être pas se permettre ce type de divertissement.

Je ne suis pas un expert juridique, mais il semble que ce procès n’ira nulle part. Le PS Store propose constamment des promotions et il est normal que les détenteurs de plateformes prélèvent des commissions. L’affirmation selon laquelle Sony a « surfacturé » les clients sera difficile à prouver devant un tribunal.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret