Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Nvidia publie le pilote 512.59, prêt pour les jeux, ainsi qu’un aperçu de la vidéo

Les pilotes GeForce de Nvidia prêts à l’emploi apportent une foule d’améliorations à certains des jeux les plus populaires et celui d’aujourd’hui ne fait pas exception. D’une taille de 662 Mo, le pilote 512.59 améliorera la façon dont les plates-formes gèrent certains jeux. Plus précisément, le pilote se concentre sur le titre Early Access récemment sorti, Dune : Spice Wars, un STR qui se déroule dans l’univers de Dune et qui ressemble beaucoup au jeu classique de la série de l’époque. Mais ce n’est pas tout ce que fait le pilote, bien sûr. Le jeu de tir irradié Chernobylite a reçu une mise à niveau du ray-tracing en plus de l’implémentation DLSS déjà existante. En parlant de cela, le MMO d’arts martiaux JX3 vient d’obtenir le DLSS lui-même.

Quant aux autres inclusions, le pilote 512.59 comporte des optimisations spéciales pour Vampire : The Masquerade – Bloodhunt en accès anticipé, ainsi que l’intégration de G-Sync à trois moniteurs supplémentaires, dont le ASUS ROG XG259CM, le Samsung G95NA et le Galaxy VI-01. Quatre jeux supplémentaires permettent désormais l’utilisation de Reflex Stats (qui permet aux utilisateurs de mesurer la latence du pipeline du système), notamment Valorant, Bright Memory : Infinite, Fortnite, et Rust. En plus de cela, huit jeux ont maintenant des paramètres optimaux qui peuvent être choisis, y compris Ghostwire:Tokyo, Lego : Star Wars – The Skywalker Saga (qui a quelques problèmes d’optimisation assez grossiers), GRID Legends, et Tiny Tina’s Wonderland, pour n’en citer que quelques-uns.

Au cas où vous vous seriez toujours demandé ce que contient exactement l’un des pilotes de jeu de Nvidia, une nouvelle vidéo mettant en scène le chef de produit senior de la société, Sean Pelletier, donne un aperçu de la raison pour laquelle les pilotes sont si importants lorsqu’il s’agit d’obtenir de meilleures performances. Il commence par expliquer en détail la manière dont les systèmes d’exploitation utilisent un pipeline comprenant un mode utilisateur et un mode noyau, ce dernier étant plus contrôlé par le pilote que par l’utilisateur, en raison des fonctionnalités disponibles. C’est une émission fascinante que vous pouvez regarder ci-dessous si vous en avez envie.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret