Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Microsoft répond aux inquiétudes de Sony

Microsoft a offert une longue réfutation aux inquiétudes de Sony qui craint que son rival ne fasse de Call of Duty une exclusivité Xbox, si ou quand l’achat d’Activision Blizzard par Microsoft se concrétise. Début août, Sony a répondu à un questionnaire des régulateurs brésiliens sur l’impact potentiel de cette acquisition, estimant que la franchise Call of Duty est si influente qu’elle pourrait être considérée comme une catégorie de jeux à part entière. Microsoft a maintenant relevé le défi, réfutant une à une les affirmations de Sony.

Microsoft estime que certains des arguments de Sony sont « tout simplement injustifiables »

La réponse complète de Microsoft est naturellement longue étant donné qu’il s’agit d’une déclaration aux régulateurs. Vous pouvez lire la traduction anglaise sur Resetera par l’utilisateur Idas pour l’argument complet, mais voici quelques points saillants sur les raisons pour lesquelles la société dit que les préoccupations de Sony sont exagérées.

En général, Microsoft rappelle à Sony et aux régulateurs que l’éditeur et Activision Blizzard devront encore faire face à une forte concurrence. Elle note que d’autres tiers comme Ubisoft, Riot, Amazon et Google qui ont également répondu au questionnaire ont nommé des franchises alternatives populaires avec lesquelles Call of Duty doit encore rivaliser. À cet égard, Microsoft affirme que  » [s]ans surprise, Sony a été la seule tierce partie à exprimer une opinion publique  » différente de celle de Microsoft et des autres tierces parties.

Elle décrit l’affirmation de Sony selon laquelle Call of Duty est une « catégorie de jeu en soi » comme « tout simplement injustifiable dans le cadre de toute analyse quantitative ou qualitative. » Microsoft a partagé des données (certaines caviardées) montrant que la franchise n’est qu’un des jeux les plus vendus sur le marché aujourd’hui. De plus, Call of Duty ne serait pas « essentiel » au Xbox Game Pass comme le dit Sony, car le service a connu le succès sans les jeux d’Activision Blizzard jusqu’à présent. Elle cite la plateforme de console de Nintendo et la boutique PC d’Epic Games comme autres succès qui n’ont pas besoin de Call of Duty pour rivaliser efficacement.

Microsoft réaffirme que Call of Duty sera toujours disponible sur les plateformes PlayStation, bien qu’en lisant entre les lignes, il semble clair que la franchise sera disponible via Xbox Game Pass mais pas via le service à paliers PlayStation Plus. Les propriétaires de consoles PlayStation pourront avoir « accès au contenu d’Activision Blizzard, y compris Call of Duty, par le biais des canaux traditionnels d’achat-vente ». Tout compte fait, il ne nous reste plus qu’à voir si Microsoft respecte son engagement de ne pas faire de Call of Duty une exclusivité de la console Xbox.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret