Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

L’éditeur de jeux vidéo Bandai Namco semble avoir été piraté

Les cyberattaques majeures de jeux vidéo sont devenues assez régulières ces dernières années et il semble que Bandai Namco soit la dernière victime.

Le groupe de ransomware « BlackCat » a ajouté l’éditeur et développeur japonais – connu pour des séries comme Pac-Man, Dragon Ball et Elden Ring – à sa liste de victimes.

Un groupe qui surveille le code source des logiciels malveillants en ligne, connu sous le nom de « vx-underground », a été le premier à le repérer et à partager l’information sur les médias sociaux. La même source a déjà fait état d’autres attaques – comme celle de Nvidia avant qu’elle ne soit officiellement confirmée.

BlackCat aurait « intensifié » les attaques de ransomware au cours de l’année écoulée, et a déjà partagé des données privées d’employés en ligne, lorsque les victimes refusaient d’obtempérer. Cela inclut des demandes de millions de dollars. On ignore à ce stade l’ampleur de ce dernier incident.

Parmi les plus grandes attaques contre les entreprises de jeux vidéo de ces dernières années, citons les fuites de Nvidia, CD Projekt Red, EA et l’entreprise japonaise Capcom – qui a vu la révélation d’un certain nombre de jeux non annoncés avant leur sortie.

Si nous entendons des mises à jour, nous vous tiendrons au courant.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret