Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Inspiré par Godzilla et King Kong, Gigapocalypse s’empare de la console

Il y a manifestement un marché pour le chaos Kaiju, avec des films comme Dawn of the Monsters qui nous donnent l’occasion de nous lancer dans une folie destructrice. Gigapocalypse veut aller juste un peu plus loin.

Auparavant disponible uniquement sur PC via Steam, Gigapocalypse fait son entrée sur les terres des consoles, s’abattant sans ménagement sur les joueurs Xbox, PlayStation et Switch.

Son prix est d’environ 9,99 € et il est jouable sur Xbox One, Xbox Series X|S, PS4, PS5 et Nintendo Switch, donnant ainsi à ceux qui aiment un peu de Zilla et une tonne de Kong la chance de se lancer dans un certain chaos.

Créé par l’équipe de Goody Gameworkd et repris par Headup pour les droits de publication, Gigapocalypse est en quelque sorte une lettre d’amour à ces vieux films de monstres Kaiju dont Godzilla et King Kong sont les têtes d’affiche. Il donne aux joueurs la possibilité de se mettre dans la peau d’un Giga, un monstre qui n’a qu’une seule intention : détruire.

Créer votre propre monstre, le personnaliser comme bon vous semble avant de parcourir les villes et de les réduire en ruines ne devrait jamais vous lasser, surtout lorsque vous avez la chance de le faire avec une bande-son métallique absolument monstrueuse qui vous pousse. Avec des tonnes de mutations à apprécier, des compétences et des skins à modifier et un petit animal de compagnie pour vous accompagner, ce jeu sera certainement d’un grand attrait. D’autant plus si l’on considère les mini-jeux à la Tamagotchi-styles qui prendront place. Oui, nous vous avons eu au Tamagotchi, n’est-ce pas !?

Nous sommes ravis d’apporter Gigapocalypse aux joueurs sur console qui veulent se défouler et casser des trucs », a déclaré le développeur Goody Pundit. « Avec les nombreuses mises à jour et améliorations que nous avons apportées pendant le passage du jeu en Early Access sur PC, le jeu est meilleur que jamais et j’espère que les joueurs sur console apprécieront de choisir un Giga parmi notre monstrueuse liste et de tout détruire devant eux !

Gigapocalypse est disponible dès aujourd’hui sur le Xbox Store pour Xbox One et Xbox Series X|S. Il est également disponible sur PlayStation, sur Switch et sur PC. Que voulez-vous de plus de cette lettre d’amour bruyante, punk et anarchique aux classiques du Kaiju ?

Description du jeu :

En tant que petit enfant, ramasser ses jouets dragons, cracher du feu, se sentir puissant et tout détruire est l’un des meilleurs souvenirs d’enfance pour beaucoup d’entre nous. Maintenant, vous devenez ce monstre géant dans Gigapocalypse, un jeu de destruction en 2D pixel art, inspiré des films classiques de Kaijū tels que « Godzilla » et « King Kong » et du jeu classique « Rampage ». Gigapocalypse présente une sélection de différents « Gigas » de l’ère préhistorique, de l’espace inexploré et de l’histoire oubliée. Chacun d’entre eux possède des compétences uniques, des mutations et de nombreux skins qui peuvent être débloqués en montant de niveau. Lancez-vous dans la destruction et détruisez tout sur votre passage à travers différents lieux magnifiquement détaillés au style pixel. Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemble la destruction d’une ville de l’Ouest sauvage par un monstre géant ? Ou en affrontant les courageux Templiers ? Gigapocalypse a la réponse. Mais attention : De méchants soldats, sorciers, drones et méchas feront tout pour vous arrêter ! À chaque essai, votre Giga deviendra plus puissant jusqu’à ce que vous parveniez enfin aux combats de boss diversifiés et épiques qui vous attendent à la fin de chaque niveau. Accomplissez des quêtes, prenez soin de votre Giga dans des mini-jeux de style Tamagotchi, trouvez des secrets pour améliorer votre Giga et sa « maison » et débloquez des animaux de compagnie mignons, mais néanmoins mortels, qui vous accompagnent dans votre périple. Gigapocalypse est bruyant, punk, métal, anarchique et un bel hommage aux classiques du jeu et du film. C’est un jeu pour l’enfant qui sommeille en chacun de nous.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret