Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Halo Infinite : La nouvelle version bêta est mieux que la précédente

La deuxième bêta de Halo Infinite a démarré en Septembre 2021, montrant plus de gameplay multijoueur et de progrès par rapport à la version précédente. Les fans (dont nous faisons partie) se réjouissent sans doute de pouvoir enfin jouer à un nouveau jeu Halo, mais il est important de garder les attentes sous contrôle à l’approche du lancement de la suite tant attendue.

Dans notre aperçu initial des performances techniques, nous avons noté un certain nombre de problèmes avec le jeu, mais nous avons prévenu qu’il ne s’agissait que de la première bêta. En même temps, il s’agissait d’une bêta pour un jeu qui est en développement depuis près de six ans et qui a également été retardé quelques mois seulement avant sa fenêtre de sortie précédente l’année dernière. Nous nous attendions certainement à une expérience plus aboutie que celle que nous avons obtenue, et nous avons jugé nécessaire d’examiner comment les choses ont changé dans la dernière version. Heureusement, nous avons plus de choses positives à dire sur cette bêta, bien que Halo Infinite soit encore loin d’être prêt pour le lancement, du moins sur la plateforme PC.

Nous devons encore exploiter la puissance de cet anneau

Les bégaiements étaient le principal problème de la bêta originale de Halo Infinite, l’optimisation médiocre étant l’autre problème évident. Nous pouvons dire que ces problèmes ne sont pas aussi importants cette fois-ci, mais qu’ils sont toujours présents. Le jeu est jouable dans la version actuelle, mais il n’est pas dans un état qui pourrait être considéré comme prêt pour le lancement. Des bégaiements modérés à faibles perturbent la jouabilité, et la RTX 3060 que nous avons utilisée pour tester le jeu a à peine réussi à atteindre 60 fps en 1440p avec des paramètres moyens. Pour mettre cela en perspective, Apex Legends tourne à 60 fps en 4K avec des paramètres élevés sur le même système, tandis que Call of Duty : Warzone parvient à 60 fps en 4K avec des paramètres élevés et l’option DLSS Balanced activée. Nous avons également déterminé que la majorité des problèmes étaient liés au GPU et avons constaté que le jeu n’utilise toujours que 70% des ressources du GPU sur les cartes de la série RTX 30 pour une raison quelconque.

Heureusement, nous pouvons faire état d’une expérience nettement améliorée dans d’autres domaines. Nous n’avons jamais souffert de déconnexions du matchmaking pendant notre session de jeu de deux heures, et nous n’avons connu qu’un seul crash qui était peut-être lié à un autre bug. Le jeu se charge et se ferme très facilement, contrairement à la version précédente, et les menus sont beaucoup plus fluides et stables. Une chose que nous trouvions particulièrement frustrante dans la version précédente était que de nombreux paramètres de l’utilisateur étaient réinitialisés après chaque match. Ce n’est plus le cas, et le système se souvient même des paramètres graphiques de la version bêta précédente, ce qui nous a fait gagner beaucoup de temps.

Les menus souffrent encore de quelques bugs visuels, et rendent certaines icônes et modèles 3D de manière incorrecte. Cela n’affecte pas la fonctionnalité et semble être quelque chose qui sera prêt pour le lancement. Nous avons également passé du temps à tester les options de déverrouillage et de personnalisation et avons constaté que tout fonctionnait correctement.

Cela commence à ressembler à quelque chose

Pour ce qui est du reste de la jouabilité, Halo Infinite présente un nombre raisonnable de bugs pour une bêta. Comme nous l’avons noté dans l’aperçu technique précédent, le bégaiement était le principal problème qui affectait la jouabilité. Nous avons également remarqué un certain degré de déchirement de l’écran, bien qu’il puisse être lié au bégaiement, car il n’y avait pas de déchirement de l’écran dans la version la plus récente.

Nous avons noté quelques problèmes visuels, tels que le scintillement des ombres et d’autres effets d’éclairage s’affichant parfois de manière incorrecte. Ces problèmes étaient généralement minimes et n’ont pas affecté la jouabilité. Dans la plupart des cas, la jouabilité a fonctionné correctement. Nous n’avons remarqué que quelques bugs graphiques mineurs, et nous étions franchement trop occupés à être impressionnés par la physique du jeu pour nous en soucier. Halo Infinite possède l’une des meilleures physiques que nous ayons vues, et il y a quelque chose à dire sur l’étrange satisfaction de taper sur des sacs de sable et de les voir s’agiter, ou de voir un petit objet traverser la carte à cause d’une explosion. Ce ne sont là que quelques-uns des petits détails qui font de Halo l’expérience insolente qu’il est, et il est bon de voir que 343 Industries s’en est souvenu.

Une chose qui posait problème concernait le mouvement des bots. À de nombreuses reprises, l’IA s’est lancée dans des rotations de mouvement étranges qui ont eu pour effet de les coincer dans des groupes. Les bots restaient alors coincés jusqu’à ce que des ennemis s’approchent d’eux et déclenchent des changements de comportement qui les poussaient à se libérer de leur gabarit de bots.

Alt + F4 et c’est terminé

Des problèmes de saisie ont affecté la version précédente, le modèle du personnage ne pouvant pas courir dans une certaine direction. Bien que ces problèmes aient été résolus, nous avons assisté à un match où toutes les entrées, à l’exception des commandes de mouvement, ont cessé de fonctionner. Il y avait également des traînées blanches de lumière figées sur l’écran pendant ce fiasco et le jeu s’est figé sur un écran noir après la fin du match. Malgré ce pépin, nous avons pu fermer et relancer le jeu en quelques secondes. Ce n’était pas la fin du monde, mais cet événement a marqué la fin de notre session de playtesting.

Dans l’ensemble, nous nous sommes amusés à tester le multijoueur et avons pu profiter de l’expérience. Pourtant, la bêta de Halo Infinite ressemblait plus à une alpha par moments. Par rapport au dernier test, elle évolue dans la bonne direction, mais 343 Industries doit suivre le rythme des améliorations d’optimisation et des corrections de bugs s’il veut réussir un lancement en douceur. Puisque le jeu ne sera pas lancé avec Forge ou la co-op en écran partagé, il doit s’en tenir à ses principes fondamentaux.

C’est tout pour l’instant, mais nous continuerons à surveiller Halo Infinite lors des prochains tests bêta pour voir comment il progresse sur la plate-forme PC. La semaine prochaine, tout tourne autour du Big Team Battle et de quelques nouveaux jouets intéressants. Vous voulez essayer Halo Infinite par vous-même ? Rendez-vous sur le portail Halo Insider pour vous inscrire.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret