Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Comparaison des CPU Intel de 12e génération et de 13e génération et benchmarks de jeu

Nous avons terminé nos tests de performances de jeu prolongés pour les CPU Intel Raptor Lake de 13e génération et nous avons maintenant des informations plus détaillées à partager concernant les tenants et aboutissants de l’architecture.

Le but de cet article est de fournir des comparaisons entre les CPU Intel de 12e génération et ceux de 13e génération, ainsi que de nouveaux benchmarks.

Cela devrait vous aider dans votre décision d’achat, que ce soit pour l’achat ou l’attente d’un nouveau processeur Intel.

Nous vous recommandons de lire nos premières critiques des Intel i5-13600K et i5-13900K avant cet article.

Ces articles contiennent des informations de base sur chaque processeur, des spécifications, des notes sur les systèmes de test, des tests thermiques et des mesures de consommation d’énergie, ainsi que des discussions et des recommandations sur la plate-forme.

Cet article est une extension de la revue originale et inclut nos réflexions après avoir eu plus de temps pour ajuster les paramètres, améliorer la stabilité et mettre à jour le banc d’essai d’une carte graphique Nvidia RTX 3070 Ti à une RTX 4080.

Vous trouverez les comparaisons de benchmark plus loin dans cet article, mais nous allons d’abord couvrir l’overclocking de fréquence et l’augmentation de la consommation d’énergie et des températures du CPU qui en résulte.

L’overclocking reste un sujet de discussion populaire étant donné la possibilité d’obtenir des framerates plus élevés, et certains des processeurs Intel Raptor Lake de 13e génération ont un potentiel sérieux pour cela.

Aperçu de l’Intel Raptor Lake 13e génération

Raptor Lake est une architecture similaire à Alder Lake, mais elle a été améliorée de quelques façons.

Il y a plus de petits cœurs, beaucoup plus de cache L2, un IPC plus élevé et des vitesses d’horloge des cœurs plus élevées.

Sur le papier, il devrait avoir ce qu’il faut pour offrir des taux de trame plus élevés dans la plupart des jeux par rapport aux CPU Intel de la génération précédente.

Dans nos tests initiaux, nous avons constaté que les CPU Raptor de stock ont souvent une consommation d’énergie similaire à celle des CPU Alder Lake overclockés.

Cela se traduit par une consommation d’énergie moyenne comprise entre 90 et 145 W, en fonction des taux de rafraîchissement que vous visez.

Pour rappel, vous pouvez consulter les tests détaillés de consommation d’énergie dans nos revues originales.

Dans certains cas, Raptor Lake utilise en fait moins d’énergie qu’Alder Lake tout en le surpassant.

Cela en fait une architecture plus économe en énergie dans les jeux haut de gamme, et Intel affirme que l’efficacité s’améliore encore si vous limitez la consommation d’énergie en dessous des niveaux de « pleine performance » de la série K P2 de série.

Pour plus de clarté, cela fait référence aux limites de puissance maximale P2 Turbo de 253W pour le 13900K et de 181W pour le 13600K.

La consommation d’énergie devient rapidement beaucoup plus importante lorsque vous commencez à overclocker les CPU Raptor Lake.

Certains jeux bénéficient directement de vitesses d’horloge plus élevées, cependant, et vous pourriez vouloir le faire pour maximiser vos framerates.

Mises à jour des bancs d’essai et overclocking des CPU Intel Raptor Lake 13e génération

Outre la mise à jour de notre banc d’essai CPU avec une RTX 4080, nous avons également mis à jour le BIOS de la carte mère Z690 à plusieurs reprises et avons observé de meilleures performances de jeu à chaque révision.

La révision que nous avons utilisée pour ces benchmarks était le BIOS 2204 pour la ASUS ROG Strix Z690-E Gaming.

Ces benchmarks utilisent la fonction ASUS ROG one-click AI OC pour tous les processeurs testés, alors que les revues originales se concentraient sur les paramètres Intel stock.

Nous utilisons la fonction one-click OC car elle est rapide à activer, généralement stable et sûre à utiliser, et accessible sur un nombre croissant de cartes mères de jeux.

Si vous n’avez pas accès à des profils ou des algorithmes d’overclocking automatique du CPU sur le BIOS de votre carte mère, vous pouvez opter pour un overclocking manuel du CPU.

Nous avons utilisé un refroidisseur liquide Corsair H150i Elite AIO de 360 mm avec la pâte thermique Thermal Grizzly Kryonaut comme solution de refroidissement pour les overclocks 13600K et 13900K.

C’est au niveau du potentiel d’overclocking que Raptor Lake diffère grandement de la génération précédente.

Cependant, l’objectif de cet article est de montrer les performances de jeu et n’est pas une plongée profonde dans l’overclocking de Raptor Lake, donc nous resterons brefs.

Le 13600K a été overclocké à 6.0GHz sur trois P-Cores au ralenti et est resté stable à 5.7GHz pendant l’exécution des jeux.

C’est un saut de plus de 600 MHz par rapport à la fréquence maximale du stock, et sous charge.

Les fréquences de classe i9 sont réalisables avec un overclock approprié.

L’inconvénient est la consommation d’énergie et les températures qui en résultent, qui ont atteint 210W dans certains jeux pour une consommation moyenne de 160-180W.

Nous avons pu maintenir les températures dans la fourchette des 70C avec une courbe de ventilation agressive et des vitesses de pompe plus élevées, mais il y a eu des pics occasionnels dans les 80C.

Notre suggestion serait de réduire les performances.

ASUS semble être d’accord, car nous avons remarqué que la dernière révision AI-OC du BIOS de la carte mère réduit les vitesses d’horloge du P-Core de 100-150 MHz par défaut.

Le système a été nettement plus froid en conséquence.

Le potentiel d’overclocking est totalement différent pour le 13900K.

La principale différence que nous avons pu obtenir est un quasi-blocage de 5,8 GHz au ralenti sur trois P-Cores.

Le comportement de la fréquence était beaucoup plus sporadique avec les paramètres Intel standard, tombant souvent à 5,5 GHz.

Sous des charges de jeu, les P-Cores overclockés sont immédiatement descendus dans la gamme 5.5-5.6GHz, comme en stock.

Il est possible d’obtenir des overclocks plus agressifs sur le 13900K si votre objectif est d’obtenir le plus de fps possible et si vous avez un système suffisamment bon pour le supporter.

Nous avons réussi à obtenir des fréquences de 6.0-6.2GHz en veille sur trois P-Cores ainsi que 5.7GHz en charge.

Il s’est avéré stable dans les jeux, bien que nous ayons été confrontés à des plantages aléatoires du système dans des applications non liées aux jeux et que nous ayons dû le réduire.

Les températures élevées ont été un autre problème avec cet overclock, atteignant jusqu’à 95C sur certains P-Cores.

Les températures du boîtier du 13900K étaient en moyenne de 67-77C et n’ont jamais dépassé 81C avec l’overclock réduit.

La consommation d’énergie était en moyenne d’environ 150W dans Cyberpunk 2077.

Nous trouvons que ce jeu consomme plus d’énergie que la plupart des jeux, donc nous le fournissons comme un exemple extrême de ce à quoi il faut s’attendre.

Cet overclock est donc beaucoup plus réalisable car il est stable, ne consomme pas beaucoup plus d’énergie et ne chauffe pas de manière inadmissible. Nous avons donc rassemblé nos données de référence en utilisant cet overclock réduit.

En bref, le 13600K s’overclocke de manière significative, mais le 13900K donne l’impression d’être déjà overclocké dès sa sortie de la boîte.

Peut-être que les deux P-Cores en moins permettent au 13600K de cadencer légèrement plus haut tout en gardant des températures gérables.

Notre overclock appliqué sur le 13900K aide quelque peu la revendication d’Intel « CPU 5.8GHz », mais 5.5-5.6 GHz est plus précis pour les jeux.

Comparaison des performances de jeu entre Intel Alder Lake 12e génération et Raptor Lake 13e génération

Nous avons effectué les mêmes benchmarks que ceux présentés dans les revues originales sur le système de test mis à jour.

Vous pouvez trouver les détails exacts à la première page de l’un ou l’autre des tests des CPU Intel de 13e génération.

Pour rappel, nous avons overclocké chaque CPU en utilisant ASUS one-click AI OC. Cela a poussé le i5-12600K jusqu’à 5,1 GHz sur trois P-Cores, le i9-12900K jusqu’à 5,3 GHz sur trois P-Cores, le 13600K jusqu’à 6,0 GHz sur trois P-Cores, et le 13900K jusqu’à 5,8 GHz sur trois P-Cores.

Nous avons également évalué tous les jeux sur deux cartes graphiques dans le cadre de la mise à jour de notre système de test et nous pouvons également partager ces données.

Note de l’évaluateur : Les benchmarks avec la RTX 4080 ne sont pas identiques à ceux de la 3070 Ti que nous avons utilisée dans les évaluations originales. Avec le passage à la RTX 4080, nous avons mis à jour les paramètres de jeu pour inclure le ray tracing et nous sommes passés de DLSS Performance/Ultra Performance à l’utilisation de Balanced. L’intention est de montrer les performances avec des paramètres d’utilisateur courants, plutôt que de pousser les processeurs à leur limite dans le but de révéler une différenciation.

Gaming benchmarks

Nos tests ont immédiatement montré que les performances d’Alder Lake et de Raptor Lake sont similaires dans de nombreux jeux, quel que soit le couple de GPU.

Les schémas étaient généralement les mêmes avec la RTX 3070 Ti et la RTX 4080.

Nous avons également pu éliminer certains comportements de bégaiement sur Raptor Lake avec les mises à jour du BIOS, ce qui montre qu’il n’y a pas de problème avec les CPU actuels.

Cependant, nous avons découvert quelques différences distinctives entre la 12e génération d’Intel et la 13e génération dans nos benchmarks de CPU de jeu.

En dehors de nos benchmarks, nous avons également constaté que Raptor Lake offrait une bien meilleure expérience dans Destiny 2, qui reste un jeu populaire.

Raptor Lake a réussi à réduire la latence du système pour une sensation plus réactive.

En plus de cela, j’ai noté une augmentation stable du framerate de 125 à 144 fps en 4K simplement en passant du 12900K à l’un des deux CPU Raptor Lake overclockés. 

Un autre exemple où nous avons pu obtenir des performances supérieures exclusivement avec un CPU Raptor Lake de 13e génération est Halo 3, où nous avons dépassé les 1 000 fps en 1080p.

Les moteurs de jeu plus anciens ont tendance à bénéficier de fréquences plus élevées, ce qui est exactement ce que Raptor Lake offre.

En conclusion, le 12600K reste un superbe processeur de jeu et l’option la moins chère que nous avons testée.

Il a même surpassé Raptor Lake dans de nombreux cas.

Cependant, Raptor Lake a produit des gains significatifs dans Fortnite et Call of Duty : Warzone.

Le 13600K est également un excellent rapport qualité-prix, se mesurant dans quelques cas au 13900K là où le 12600K n’était pas à la hauteur.

Une chose que nos tests ont révélée, c’est que le nouvel i5 a effectivement remplacé l’ancien i9-12900K avec de meilleures performances dans la plupart des jeux.

Ce n’est pas un balayage unilatéral, mais il y a plus que quelques bouleversements par le CPU qui est environ 53% moins cher selon le PDSF.

De plus, la majorité des utilisateurs ne sont pas susceptibles de remarquer les petites différences entre l’un de ces processeurs.

C’est particulièrement vrai pour ceux qui jouent à des résolutions de 1440p+ où il est plus difficile d’obtenir des taux de trame élevés en raison des goulots d’étranglement du GPU, ou pour les utilisateurs qui plafonnent les taux de trame avec VSync et limitent ainsi le CPU.

Cela laisse le 13900K dans la catégorie typique des i9.

Il est capable de produire les taux d’images les plus élevés dans certains jeux particulièrement populaires, il a le plus de matériel sur la puce (cœurs, cache L2, etc.), et il sera probablement le plus performant au fil du temps avec la sortie de titres plus exigeants.

Pourtant, avec 32 cœurs au total, il n’est pas exactement conçu pour être utilisé principalement pour les jeux.

Ces 16 E-Cores ne sont utiles pour aucun jeu aujourd’hui, et il est beaucoup plus cher que l’une ou l’autre des options i5.

Le 13900K est destiné aux créateurs ou à ceux qui ont beaucoup d’argent à dépenser et qui veulent simplement le processeur Intel phare pour une nouvelle construction.


Paramètres de jeu et conditions de test en jeu

Nous avons inclus tous les paramètres que nous avons testés pour un contexte supplémentaire et pour ceux qui souhaitent reproduire nos résultats.

Tous les jeux ont été réglés sur une résolution de 1920x1080p avec des taux de rafraîchissement non plafonnés. Les principaux paramètres sont ceux indiqués dans la liste :

Tiny Tina’s Wonderlands (Epic Games Store version)

Outil de benchmarking en jeu, moyenne de cinq runs. API DX12. Aucun upscaler de résolution utilisé.
Paramètres élevés : Préréglage élevé.

Apex Legends (Steam version)

Environ 40 minutes de données de gameplay capturées sur deux matchs complets. Saison « Eclipse » sur la carte Broken Moon.
Paramètres élevés : Tous les paramètres sur la valeur la plus élevée.

Fortnite

Environ 40 minutes de données de gameplay capturées sur deux matchs complets. Carte du chapitre 3 de la saison 4. DLSS Balanced, DX11 API. Pas de textures de streaming sur Internet.
Paramètres élevés : Préréglage élevé, distance de rendu maximale, ray tracing désactivé.

Cyberpunk 2077 (GOG version)

Repère en jeu, moyenne de cinq passages.
Paramètres élevés : Paramètres élevés, DLSS équilibré, ombres de contact, géométrie d’éclairage du visage, éclairage par traçage de rayon de qualité moyenne pour les ombres locales et solaires.

Forza Horizon 5 (Game Pass for PC version)

L’outil de benchmark du jeu a été utilisé et la moyenne de cinq exécutions consécutives a été calculée. Des paramètres faibles/normaux ont été appliqués, réalisés sur l’API DX12.
Paramètres élevés : Préréglage élevé, ray tracing désactivé.

Dying Light 2 (Steam version)

Environ 20 minutes de gameplay ont été capturées depuis la première mission jusqu’au départ du complexe abandonné où vous parlez à Spike. API DX12, DLSS réglé sur équilibré.
Paramètres élevés : Préréglage élevé, ray tracing désactivé.

Call of Duty: Warzone

Environ une heure de jeu capturée sur la carte Caldera Pacific. DLSS Balanced activé, API DX12. Pas de streaming de textures sur Internet.
Paramètres élevés : Tous les paramètres sur les options les plus élevées, sauf lorsque les paramètres Extra ou Ultra sont disponibles, ray tracing activé.

Plague Tale: Requiem (Steam version)

Scène d’ouverture du chapitre 1, partie I, jusqu’au gameplay et Scène d’ouverture du chapitre 1, partie IV, jusqu’au gameplay (une fois que vous vous êtes caché dans l’herbe). DLSS réglé sur Balanced, Frame Generation On (DLSS 3).
Paramètres élevés : Préréglage élevé, distance de tir maximale.

Far Cry 6 (Ubisoft client)

Moyenne de cinq runs du benchmark en jeu. Pas d’upscaler utilisé dans le jeu.
Paramètres élevés : Préréglage élevé. Ombres et reflets tracés par rayons activés.

Conclusion de la comparaison des performances des générations de CPU Intel

Il s’agissait de notre premier regard sur les performances de jeu des CPU Intel cross-gen, donc la taille de l’échantillon augmentera avec le temps.

Pour l’instant, nous pouvons constater que les différences de performances entre la 12e génération de CPU Intel et la 13e génération sont minimes dans de nombreux jeux.

Nous nous attendions à voir une différenciation conséquente en passant à un GPU beaucoup plus puissant, mais ce n’était tout simplement pas le cas.

D’une manière générale, il n’y a pas de mauvaises options entre nos comparaisons.

Tous les processeurs sont facilement capables d’atteindre 144 fps, ce qui devient rapidement une nouvelle norme de framerate pour les jeux sur PC.

Avec le bon matériel de support et les bons paramètres graphiques, vous pouvez atteindre des taux d’images par seconde plus élevés avec le 12600K sans rencontrer de goulots d’étranglement au niveau du processeur.

Si vous n’êtes pas obsédé par l’obtention des taux d’images les plus élevés possibles, le i5-12600K de 12e génération est le choix évident pour son rapport qualité-prix et ses bonnes performances dans la plupart des jeux.

Si vous aimez jouer à des jeux compétitifs, en particulier les jeux compétitifs qui bénéficient de fréquences plus élevées plutôt que de plus de cœurs, il y a des cas où Raptor Lake 13e génération bat Alder Lake 12e génération.

Si vous aimez jouer à Call of Duty, Fortnite, Destiny 2, à des titres compétitifs plus anciens et à des jeux basés sur Unreal Engine, Raptor Lake a un net avantage dans ce domaine.

Les overclocks appliqués ont également été les plus utiles dans ces jeux.

Sur une note prospective, de nombreux jeux next-gen sont en cours de développement sur Unreal Engine 5, il faut donc en tenir compte.

Bien que les améliorations de performance générationnelles auraient pu être meilleures pour Raptor Lake, ces processeurs resteront des processeurs de jeu puissants et efficaces pendant des années.

AMD va bientôt lancer ses modèles X3D Zen 4 Ryzen 7000 Series. Nous recommandons d’attendre de voir comment ils se comparent à la gamme actuelle d’Intel en termes de performances, de prix et d’efficacité énergétique avant de prendre une décision d’achat.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret