Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Comment réparer le plantage de la mise à jour next-gen de The Witcher 3

Si vous étiez aussi impatient que nous de jouer à la mise à jour next-gen de The Witcher 3, vous êtes probablement maintenant à la taverne en train de ressentir de nombreux malheurs dus aux plantages, aux mauvaises performances et autres bugs.

De nombreux utilisateurs, dont nous, ont rencontré des problèmes techniques, et la CDPR a déjà reconnu qu’elle était consciente des problèmes et qu’elle enquêtait.

Il y aura certainement des correctifs à venir pour résoudre au moins certains des problèmes de la mise à jour next-gen de The Witcher 3, mais nous avons heureusement trouvé quelques solutions de contournement en attendant pour ceux qui veulent simplement jouer.

Comment empêcher The Witcher 3 de planter avec la mise à jour next-gen ?

Le principal problème affectant les joueurs est le plantage qui se produit lors du chargement de toute sauvegarde dans le monde. Nous avons effectué quelques tests limités avec une carte graphique Nvidia et avons trouvé deux solutions.

Modifier l’API

L’option la plus simple est malheureusement une option moins souhaitable.

Lorsque vous lancez le jeu pour la première fois, il se dirige maintenant vers un deuxième lanceur, ou hub, comme illustré ci-dessous.

Lancez le jeu dans l’ancienne API DirectX 11 et il devrait fonctionner, contrairement à la nouvelle API DirectX 12.

L’inconvénient est que vous perdez l’accès à Nvidia DLSS 2 et 3, AMD FSR, ray tracing, et Nvidia Reflex dans ce mode, car ceux-ci sont relégués à la version DirectX 12.

Le jeu sera probablement moins bon dans l’ensemble, mais il devrait fonctionner.

Essayez une autre version du pilote graphique

Nous avons appris cette autre solution de contournement par accident en étant des cobayes matériels. Nous faisions intentionnellement des tests de référence sur un ancien pilote Nvidia et nous avons constaté que le jeu se lance et fonctionne dans DirectX 12 avec des résultats décents.

Essayez d’utiliser l’un des pilotes Game-Ready tels que 522.25 ou 526.47.

Vous pouvez vous référer à notre article sur la mise à jour ou la réinstallation des pilotes Nvidia si vous ne savez pas comment les trouver sur le site Web de Nvidia.

Après avoir remarqué les performances étonnamment mauvaises d’une RTX 4080 associée à un Intel i5-13600K overclocké, nous avons commencé à nous demander s’il y avait une mise à jour nécessaire au niveau du pilote pour aider le jeu à mieux fonctionner dans DirectX 12.

Et bien sûr, c’est le cas. Après avoir mis à jour le dernier pilote Nvidia, nous avons également rencontré un taux de crash de 100% en essayant de jouer à The Witcher 3 next-gen update.

Gardez-le classique pour l’instant

Cela nous amène à la dernière option pour résoudre les plantages et autres bugs monstrueux que vous pouvez rencontrer. Vous pouvez tout simplement revenir à la version classique du jeu.

C’est un frein, certes, car vous ne pourrez pas accéder au nouveau contenu ou aux nouvelles fonctionnalités, mais cela vous permettra au moins de jouer à une version optimisée et stable du jeu.

Vous pourrez toujours effectuer une nouvelle mise à jour plus tard, lorsque les correctifs nécessaires seront disponibles.

Pour rétablir la version du jeu sur Steam, allez dans The Witcher 3 dans votre bibliothèque, cliquez sur la roue dentée des paramètres sur le côté droit, cliquez sur « Propriétés », puis sur « Bêta », puis sur « Classic Patch 1.32 ». Cela va ensuite télécharger et réinitialiser les fichiers du jeu.

Sur GOG, sélectionnez « Paramètres », puis « Gérer l’installation » et choisissez « Configurer ». Vous pouvez alors sélectionner l’option « Classic ».

Les nouveaux paramètres graphiques fonctionnent-ils au moins ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas que des mauvaises nouvelles pour cette mise à jour sur le plan technique.

Lors de l’exécution de la mise à jour next-gen de The Witcher 3, nous avons remarqué qu’elle est assez fluide dans DirectX 12 par rapport à DirectX11.

Le ray tracing ajoute une toute nouvelle couche de profondeur aux décors et se situe bien au-dessus des systèmes d’éclairage classiques.

Malheureusement, le ray tracing tue actuellement les framerates.

Ensuite, il y a Nvidia DLSS 2 et DLSS 3 (Frame Generation), qui sont des implémentations étonnamment bonnes d’après nos tests très limités.

Il n’y avait pas de ghosting immédiatement perceptible avec DLSS 2, ce qui suggère qu’il aidera à booster sans compromis les framerates pour ceux qui ont des rigs de jeu plus faibles, à condition que CDPR puisse corriger les problèmes de performance introduits dans la mise à jour.

La génération d’images DLSS 3 semble également très bonne au-dessus de 120 fps, sans problème notable de qualité d’image.

Elle ajoute 5 à 8 ms de latence, mais on pourrait dire que c’est un bon compromis pour la fluidité supplémentaire.

The Witcher 3 est très agréable avec les améliorations de performance activées, même dans son état actuel non optimisé.

Cela devrait être une bonne mise à jour à terme, permettant à de nombreux nouveaux fans de Witcher de profiter de ce titre de 2015 dans une gloire améliorée.

Les problèmes de plantage généralisés et les autres problèmes techniques sont décevants, c’est certain, mais les conseils que nous avons détaillés devraient vous permettre de jouer à The Witcher 3 d’une manière ou d’une autre pour profiter de la mise à jour next-gen.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret