Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Call Of Duty: Warzone – Mise à jour de l’anti-cheat pour bannir plus de 50 000 « récidivistes »

Les tricheurs ont fait des ravages dans Warzone depuis la sortie du jeu en mars 2020. Le nombre total de bannissements a maintenant atteint 500 000 depuis la sortie du jeu, mais cela ne fait guère de différence, car les joueurs peuvent toujours revenir avec de nouveaux comptes après avoir été bannis. Au contraire, et comme le veut l’humour de Call of Duty sur les plateformes de médias sociaux, la plupart des 50 000 joueurs bannis susmentionnés sont probablement déjà de retour à leurs routines de triche au moment où nous écrivons ces lignes.

En février dernier, Raven Software a assuré qu’il allait « intensifier les efforts de lutte contre la triche » afin de garder le terrain de jeu propre. Parmi les mesures prises, citons des mises à jour fréquentes de l’anti-triche, le déploiement d’une nouvelle technologie de détection de la triche et des ressources supplémentaires dédiées au contrôle et à l’application de « bannissements cohérents et opportuns ».

La semaine dernière, l’éditeur Activision a pris note avec sévérité d’un nouveau type de triche prétendument indétectable sur toutes les plateformes, y compris les consoles. Activision a non seulement retiré tout le matériel promotionnel faisant la publicité dudit cheat mais aussi le cheat lui-même.

Call of Duty : Warzone s’adresse à plus de 100 millions de joueurs dans le monde. Avec de nouvelles tricheries qui font régulièrement surface, il devient décourageant pour un développeur d’arriver à déjouer les pronostics. Dans le même ordre d’idées, la suppression de 500 000 comptes n’améliore guère la situation. La seule lueur d’espoir est que le développeur et l’éditeur cherchent à rendre le jeu aussi propre que possible.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret