Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Aragami 2 : Conseils rapides pour les ninjas débutants

Aragami 2 est enfin sorti, je vais donc partager quelques conseils pour les nouveaux joueurs. Si vous voulez savoir à quoi vous attendre ou simplement avoir un aperçu rapide des options qui s’offrent à vous, ce guide est fait pour vous. Gardez juste à l’esprit que ce jeu est facile tant que vous n’essayez pas inutilement de tirer parti de son combat épouvantable.

Les ennemis sont décérébrés

Ils sont sérieusement si stupides. Ils n’ont pratiquement aucune vision périphérique et, même s’ils trouvent un cadavre, ils ne feront pas grand-chose. De plus, si vous devenez invisible après qu’ils vous aient vu, ils peuvent immédiatement oublier votre existence. Ils font facilement partie des pires gardes furtifs que j’ai jamais vus. D’accord, chaque mission vous met face à des dizaines d’entre eux, donc le défi est censé résider dans le nombre, pas dans les compétences individuelles des ennemis. Mais comprendre que vous avez affaire à une horde d’idiots sans cervelle est la moitié de la bataille dans Aragami 2.

Le dashing est votre meilleur ami

Le tiret est, tout simplement, un peu cassé. Les ennemis ne peuvent pas vous voir pendant que vous utilisez un tableau de bord, et c’est idéal pour parcourir rapidement des distances. Faites simplement un double saut et foncez d’un couvert à l’autre et les ennemis auront du mal à vous voir car ils ne peuvent pas lever les yeux. Vous pouvez également utiliser le tableau de bord pour vous déplacer plus rapidement tout en vous faufilant. Plus tard, vous pouvez acheter une capacité qui vous rend invisible après un tiret. Une fois que vous l’avez mis à niveau, cela dure une seconde entière, vous pouvez donc les enchaîner et simplement vous promener à l’air libre.

Ne vous embêtez pas à vous battre

Le combat dans Araagami 2 est mauvais, même selon les normes des jeux furtifs. Il n’y a pratiquement jamais de bonne raison de se battre. Si un ennemi est prévu, fuyez. Il vous oubliera bien assez vite et vous n’avez vraiment pas envie d’avoir affaire à la caméra de combat du jeu. Si vous êtes touché, la caméra se verrouillera automatiquement sur votre assaillant, ce qui rendra votre fuite plus difficile, alors gardez cela à l’esprit. Les ennemis font également d’énormes dégâts, vous tuant facilement en un seul coup. Ils esquivent eux-mêmes automatiquement presque tous vos coups, il n’y a donc aucune raison de perdre du temps ou de l’énergie.

Attention à l’accroupissement

En étant accroupi, les ennemis peuvent à peine vous voir. Si vous êtes ne pas accroupis, cependant, ils agissent comme si vous étiez fait d’enseignes au néon. Quand tu te faufiles, tu veux toujours être accroupi, ce qui est évident, je sais. Quoi n’est pas c’est évident que Aragami 2 cassera votre position et vous ne le saurez peut-être pas avant qu’il ne soit trop tard. Courir, trancher, se faire frapper, ils brisent tous votre position. Parfois, votre personnage se lèvera au hasard même si vous ne le lui avez pas dit en raison de la façon dont vous avez heurté quelque chose dans l’environnement. Gardez un œil sur la façon dont vous vous tenez debout, car les choses peuvent vite dégénérer uniquement parce que vous n’êtes pas accroupi.

Assurez-vous d’avoir l’incitation à l’assassinat avant de frapper.

Bien que vous pensiez que les mécanismes d’assassinat dans un jeu d’infiltration sur les ninjas seraient très précis et fiables, ce n’est malheureusement pas le cas ici. Ce n’est pas parce que vous êtes derrière un ennemi et que vous appuyez sur un bouton d’un assassinat que l’invite sera disponible. Vous ne pouvez assassiner un ennemi que si vous voyez ce cercle rouge apparaître sur lui. Si vous vous déplacez rapidement et éliminez rapidement vos ennemis, vous vous retrouverez souvent à appuyer légèrement sur le bouton avant que l’invite ne s’affiche, car il y a un délai une fois que vous vous êtes mis en position. La raison la plus courante pour laquelle j’ai été vu était simplement que j’appuyais sur le bouton une fraction de seconde avant que l’invite n’apparaisse. Si vous frappez un ennemi inconscient dans le dos, cela lui donnera généralement suffisamment de temps pour être alerté et passer sur la défensive. C’est stupide, certes, mais c’est ainsi que le jeu a été programmé.

La position d’assassinat est importante

Si vous assassinez un ennemi alors que vous êtes masqué par l’herbe, vous attirerez également votre ennemi dans l’herbe. Les ennemis ne trouveront jamais leurs camarades lorsqu’ils sont cachés dans l’herbe, c’est donc le moment idéal pour frapper. Cela fonctionne à la fois avec les assassinats et les KO. Cependant, les deux fonctionnent différemment lorsqu’ils sont suspendus ou à couvert. Le KO n’est tout simplement pas aussi polyvalent que l’assassinat. Si vous êtes suspendu à un rebord et que vous assassinez votre ennemi, vous le lancerez par-dessus le rebord. Si vous les assommez, vous leur cognerez la tête contre le rebord et ils resteront là où vous les laissez. L’un ou l’autre peut créer des problèmes, alors choisissez en fonction de vos besoins. Il en va de même pour la couverture. Si vous vous cachez sous une fenêtre ouverte et que vous poursuivez un ennemi, les mêmes règles s’appliquent, mais lorsque cette couverture n’est pas une fenêtre, un assassinat les saisira au coin de la rue et les téléportera pour être obscurcis.

Éliminez d’abord les sorciers

Les sorciers sont les ennemis les plus ennuyeux dans Aragami 2. Contrairement aux grognements normaux, ils sont bien meilleurs pour vous voir. Il existe deux sortes d’ennemis magiques. Ceux dont je parle maintenant lancent des boules de feu, tandis que les autres, les nécromanciens, peuvent dire si les ennemis connectés sont vivants ou morts. Les sorciers agissent comme des tireurs d’élite, vous devez donc saisir le rebord sur lequel ils se tiennent et les éliminer dès que possible. Ils ont le meilleur sens pour vous remarquer et ils commenceront même à lancer des boules de feu au hasard même s’ils ne savent pas où vous êtes. C’est assez bête. En ce qui concerne les nécromanciens, si vous préférez tuer vos ennemis, je vous suggère de sortir d’abord le nécromancien qui leur est attaché. Alternativement, vous pouvez tuer un ennemi et l’utiliser comme appât pour en attirer d’autres, ce que vous pouvez faire dans un cycle.

Cachez les ennemis que vous assommez

Déverrouillez un cadavre, d’autres ennemis se réveilleront assommés des ennemis qu’ils rencontreront. Vous ne voulez pas que les ennemis que vous avez assommés soient remis en jeu, alors cachez les corps, que ce soit dans l’herbe ou à l’abri. Les mettre sur les toits fait également l’affaire, car ils ne risquent pas d’être repérés là-haut.

Être vu ne ruinera pas votre rang

Vous pouvez être repéré deux fois et repartir avec un rang S. Le « ne jamais être repéré » et les autres désignations que vous pouvez accomplir pour chaque niveau ne font rien et sont destinés aux finalistes, alors ne pensez pas que vous avez gâché toute la mission simplement parce qu’un de ces idiots vous voit. Il en est de même pour les cadavres. Même si vous en avez quelques-uns, cela n’a pas beaucoup d’importance et vous pouvez toujours obtenir ce rang S.

C’est tout pour notre Aragami 2 des astuces. Gardez cela à l’esprit et vous assassinerez avec le meilleur d’entre eux. Non pas que vous deviez être parmi les meilleurs pour gérer ces jabronis.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret