Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Aperçu de Final Fantasy XIV : Endwalker — Reaper

En compagnie d’un groupe d’autres journalistes, j’ai eu le privilège de passer une journée à m’amuser avec Final Fantasy XIV : Endwalker, et je suis maintenant libre de vous en parler. J’ai pu expérimenter le gameplay du Faucheur d’Endwalker, le job Sage, le premier donjon de l’extension, ses zones, et les autres ajustements de jobs. Cela dit, « tout sur tout » est un peu inapproprié car ce que nous avons pu voir réellement était limité, alors passons rapidement en revue la façon dont je divise ceci et ce dont je ne parlerai pas.

En termes de spoilers : si vous êtes au courant du contenu actuel et que vous avez regardé les bandes-annonces et les révélations de l’Endwalker, etc., il n’y a pas grand-chose de « nouveau » ici, sauf peut-être l’identité du premier donjon. Mais je ne vais pas révéler des zones inédites ou des détails importants de l’intrigue. Évidemment, si vous voulez rester complètement neuf (ou si vous n’êtes pas à jour), vous ne devriez pas lire ceci. Mais si vous êtes à jour dans le contenu et que vous connaissez les zones révélées, vous ne risquez rien.

Nous avons un autre article sur le travail de Sage en détail, un autre sur le donjon auquel nous avons joué et un troisième sur les zones que nous avons visitées et les « anciens » travaux avec lesquels j’ai joué. Mais ici ? Ici, nous allons parler du Faucheur.

Clause de non-responsabilité obligatoire : tout ceci a été joué sur une version de développement d’Endwalker, donc tout est susceptible d’être modifié. Même si je doute que des capacités soient supprimées avant le lancement, les chiffres sont susceptibles de changer, donc ne les prenez pas pour argent comptant. De même, n’oubliez pas qu’Endwalker sera prévu avec une réduction des chiffres, donc si les puissances semblent faibles, c’est parce que littéralement tout – dégâts, soins, totaux de HP – a été réduit.

Le Gemeplay Endwalker’s Reaper

Je crois que lorsque j’ai écrit pour la première fois sur Reaper, j’ai dit quelque chose sur le fait qu’il ressemblait beaucoup à Devil May Cry en termes de combos rapides avec un GCD (global cooldown) plus bas que la normale. Maintenant que j’ai passé quelques heures à m’amuser avec lui, ce n’est pas loin de la vérité.

Le Faucheur est la nouvelle classe avant-gardiste de Final Fantasy XIV, détrônant le Chevalier Noir de son piédestal d’un coup de faux. Si le Paladin est peut-être le visage de l’Endwalker, je soupçonne que le Faucheur est la classe que tout le monde veut essayer. Alors, parlons du gameplay de Faucheur Endwalker.

Le principe de base de Faucheur est qu’il s’agit d’une classe DPS de mêlée avec une faux et un démon. Ou, eh bien, voidsent. C’est aussi une classe relativement complexe, que je vais avoir du mal à résumer, mais tentons le coup. Je vais probablement entrer moins dans les détails que je ne l’ai fait avec Sage, cependant.

Le rapide et le furieux

Le gameplay général des Faucheurs Endwalker consiste principalement à infliger d’énormes quantités de dégâts de mêlée dans des phases de rafale très, très rapides, et ils se concentrent assez fortement sur les dégâts à cible unique. Ils disposent du kit standard de la classe de mêlée : un combo de base qui fait des dégâts, un peu d’auto-atténuation et de soins (il s’agit d’un bouclier de 10 % des HP qui, lorsqu’il est brisé, régénère tous ceux qui l’entourent). Rien d’extrêmement spécial. Ils n’ont pas l’air d’avoir un effet d’accumulation de dégâts, mais il se peut que je sois un idiot et que je l’aie manqué. Ils disposent cependant d’un effet de débordement « Death’s Design » qu’ils peuvent lâcher sur les ennemis et qui augmente de 10% les dégâts que le Faucheur inflige à cet ennemi.

La véritable force du Faucheur réside dans ses phases de rafale. Les Faucheurs ont deux jauges – une jauge d’âme et une jauge de linceul – et toutes deux permettent des attaques beaucoup plus fortes et rapides. Vos combos réguliers font monter la jauge d’âme. Lorsque celle-ci atteint au moins 50, vous pouvez la dépenser pour lancer Tige de sang, une attaque instantanée qui vous donne une pile de Faucheur d’âme. Et cela vous permet d’utiliser une de vos attaques positionnelles, qui frappent incroyablement fort et commencent à booster votre jauge de linceul.

D’un point de vue thématique, les attaques d’âme font en sorte que votre videur soit prévu pour faire des dégâts, bien que ce soit une chose purement thématique – ce n’est pas une mécanique de familier ou autre. Et par « frapper fort »… eh bien, gardez à l’esprit qu’avec le squish de stat, les puissances sont généralement réduites. Si vous alternez entre ces attaques et frappez les positionnels correctement, alors vous frappez pour 520 de puissance. En revanche, Croc et griffe ou Poussée de roulis d’un Dragoon, avec positionnement, a une puissance de 300. De gros dégâts.

C’est le niveau très (très) basique de la chose : vous faites des attaques normales pour accumuler votre jauge d’âme, que vous dépensez pour faire plus de dégâts et accumuler votre jauge de linceul. Et puis, quand votre jauge de linceul est suffisamment élevée…

Le plus rapide et le plus furieux

Lorsque votre jauge de linceul est suffisamment élevée, vous pouvez utiliser Enshroud. Cela vous fusionne avec le voidsent et vous donne cinq piles de Linceul de Lemure, qui dureront au total 30 secondes (vous n’êtes donc pas aussi paralysé que certaines classes lorsque vous entrez dans cette phase d’éclatement si le boss disparaît soudainement ou devient inattaquable).

Lorsqu’ils sont enveloppés, les Faucheurs peuvent lancer cinq attaques avec un GCD de seulement 1,5 seconde (qui ne peut être réduit), ce qui signifie que vous lancez des attaques beaucoup plus rapidement que les autres jobs, et celles-ci ont la même puissance que les attaques d’âme ci-dessus, mais sans les exigences de position. Cela devient encore plus ridicule au niveau 90, où vous pouvez terminer votre combo Enchâssement avec Communio, une attaque de 1 000 points de puissance qui touche également les ennemis proches pour 400 points. C’est une phase de rafale importante et d’une rapidité cauchemardesque. Encore une fois, c’est après le squish de stat qui a diminué la plupart des puissances.

Gardez à l’esprit que les chiffres ne sont pas définitifs, et que beaucoup d’autres jobs DPS ont également des chiffres très élevés, mais tout de même. Le sentiment que je retire de Faucheur est que c’est un job qui connaît des hauts et des bas plus que la plupart des autres : vous accumulez vos jauges et vous pouvez alors vous déchaîner sur vos ennemis, infligeant une quantité terrifiante de dégâts dans un laps de temps très, très court. Et puis vous recommencez à accumuler des choses.

Cette méthode est particulièrement efficace dans les donjons, où vous pouvez utiliser des monstres de rebut pour accumuler vos jauges, puis sortir votre voidsent pour les boss. Mais quelles que soient les circonstances, les Faucheurs peuvent infliger beaucoup de dégâts dans un laps de temps très limité. Et puis il y a ce debuff qui augmente les dégâts qu’ils infligent de 10%.

Récolter les bénéfices

Le Faucheur d’Endwalker devient aussi un peu plus compliqué au niveau 86, qui est le moment où il a accès au Linceul du Vide – une autre ressource qui semble surtout accorder quelques attaques instantanées supplémentaires. Je ne vais pas mentir : je n’ai pas trop expérimenté avec ce qu’un Faucheur peut faire au-delà du niveau 82 parce que mon temps de jeu touchait à sa fin et que je n’avais pas beaucoup de temps avec des mannequins d’entraînement, mais je suis encore un peu soufflé par le plaisir qu’il y a à déchiqueter les ennemis avec ce qui semble être des combos beaucoup, beaucoup plus rapides.

Le DPS en mêlée n’est pas un de mes rôles principaux, il m’est donc difficile de le comparer directement à d’autres et il est tout à fait possible que j’aie manqué quelque chose de très important ici. Je n’ai pas parlé de Soulsow ou de leurs AoE, ni de la compétence Cercle des arcanes qui vous améliore, vous et votre groupe, et vous accorde des piles de Sacrifice immortel… que vous pouvez ensuite dépenser pour infliger encore plus de dégâts absurdes. Comme je l’ai dit, dans Endwalker, le gameplay de Reaper donne l’impression d’évoluer au fur et à mesure des batailles, en faisant des dégâts moyens avant de passer soudainement à des rafales très importantes.

L’autre point important, bien sûr, c’est qu’ils ont l’air cool. Par défaut, ils ressemblent à quelque chose qui sort de Bloodborne, mais quand vous êtes Enshrouded ? C’est un baiser de chef de ma part.

Final Fantasy XIV : Endwalker est prévu pour le 23 novembre, l’accès anticipé débutant le 19 novembre.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret