Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Activision Blizzard déclare que la FTC a « perdu de vue la réalité »

Attachez vos ceintures, les amis – c’est reparti !

Au début du mois, la Federal Trading Commission américaine a annoncé qu’elle déposait une plainte contre la tentative de rachat d’Activision Blizzard par Microsoft, et maintenant Microsoft et Activision Blizzard ont révélé leurs réponses dans des documents judiciaires.

Les réponses d’Activision Blizzard sont particulièrement intéressantes, dirigeant beaucoup de critiques vers la FTC.

Il est même mentionné que la commission essaie « d’ignorer les faits et de réécrire la loi antitrust » à un moment donné dans la déclaration :

« La FTC ignore les avantages significatifs de la Transaction en faveur d’une tentative tordue d’ignorer les faits et de réécrire la loi antitrust et les précédents établis pour protéger les concurrents de Xbox d’un préjudice hypothétique qui n’a aucun fondement dans les réalités du marché. »

L’ensemble du document est assez long à lire, nous vous recommandons donc de le consulter par vous-même si vous êtes intéressé, mais en gros, Activision Blizzard explique en détail pourquoi il n’y a aucune raison de s’inquiéter que Call of Duty devienne exclusif à la Xbox, pourquoi la suggestion que Call of Duty exerce une influence puissante sur l’adoption de la plate-forme est « sans fondement, inventée et dépourvue de toute signification juridique », pourquoi l’ajout de contenu Activision Blizzard aux services d’abonnement multi-jeux et de cloud gaming serait bénéfique pour les consommateurs, et bien plus encore.

Le dernier paragraphe de l’introduction de la déclaration résume assez bien la situation :

« Le fait que la FTC ne tienne pas compte de ces avantages pour les consommateurs et qu’elle se concentre sur les préjudices supposés des concurrents de Xbox aux poches profondes trahit une déconnexion fondamentale entre les théories de la FTC et l’objectif sous-jacent des lois antitrust, qui est de protéger la concurrence, et non les concurrents.

La FTC demande à cette Cour de protéger les plus grandes sociétés de jeux vidéo du monde contre la concurrence de la Xbox, et de renverser ainsi la loi antitrust. Aveuglée par un scepticisme idéologique à l’égard des accords technologiques de grande valeur et par les plaintes des concurrents, la FTC a non seulement perdu de vue les réalités de l’industrie des jeux extrêmement concurrentielle, mais aussi les principes directeurs des lois antitrust de notre nation. »

La société n’est pas en reste, et si les réponses de Microsoft sont moins critiques dans l’ensemble, la réticence de Sony à accepter un contrat de 10 ans pour Call of Duty est évoquée à plusieurs reprises, et il est souligné que « les lois antitrust ne servent pas à isoler de la concurrence l’acteur dominant du marché (Sony) et son modèle commercial privilégié ».

Que pensez-vous de ces commentaires ?

Faites-nous le savoir ci-dessous.

[source fm.cnbc.com]

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret