Soluces, guides et actualités du jeux vidéo
Rechercher...
Generic filters
Exact matches only

Accès anticipé à Gloomwood – Cela en vaut-il la peine ?

Le fait de voir le nom de David Szymanski sur un jeu m’a tout de suite interpellé.

C’est lui qui a créé Dusk, après tout, alors tout ce qu’il fait ne peut qu’attirer l’attention de ceux qui adorent ce jeu.

Gloomwood, qui vient d’entrer dans le système Early Access, n’est pas le même genre de jeu de tir à la première personne que Doom, même s’il me rappelle visuellement et tonalement Dusk.

Le jeu est censé rester en accès anticipé pendant un à deux ans, vous devrez donc attendre un certain temps, mais Szymanski et New Blood ont tous deux montré à plusieurs reprises que leurs jeux étaient à la hauteur de leur potentiel, ce qui semble être un investissement judicieux.

Mais la question demeure : Gloomwood vaut-il le coup en accès anticipé ?

Gloomwood commence avec votre personnage ayant été enlevé et attendant son sort dans une fosse.

À l’extérieur d’une porte, une voix vous explique les choses avant que la porte ne s’ouvre et que votre aventure ne commence.

Comme je l’ai dit, ce n’est pas Dusk. Il s’apparente davantage aux jeux classiques Thief, sauf qu’il n’est pas basé sur le vol d’objets et qu’il semble n’avoir qu’une seule zone géante et homogène.

En tant que tel, il est construit autour de la furtivité et de la navigation prudente.

Les fans de simulations immersives se sentiront complètement à l’aise dans ce monde glauque.

Vous commencez dans une pêcherie et vous vous dirigez progressivement vers des mines et un phare dans ce premier élément de contenu.

La zone est très interconnectée et vous devrez constamment trouver des moyens d’ouvrir des raccourcis en explorant et en éliminant les ennemis qui vous entourent.

Ils sont gangrénés et effrayants et possèdent un cône de lumière qui vous permet de savoir s’ils vous ont repéré ou non.

La lumière verte signifie qu’ils ne vous cherchent pas, la jaune qu’ils cherchent et la rouge qu’ils fuient.

Vous commencez sans défense, mais il ne vous faut pas longtemps pour trouver une épée de canne que vous pouvez balancer et utiliser pour tuer instantanément vos ennemis inconscients.

S’immerger

Gloomwood propose un système d’inventaire qui ressemble à une version immersive de celui de Resident Evil 4.

Chaque objet que vous mettez dans votre inventaire est placé dans une valise, que vous ouvrez et posez sur le sol sans mettre le jeu en pause.

Si vous êtes trop près d’un mur, vous ne pouvez pas la poser et l’ouvrir. Au début, les ennemis ont des haches et des fusils.

Vous ne pouvez pas les utiliser vous-même, mais les fusils contiennent parfois des munitions que vous pouvez décharger et utiliser une fois que vous avez votre propre arme à feu.

Une chose qui m’irrite est que les fusils ennemis ont tendance à n’avoir qu’une seule balle, s’ils ont des munitions.

La plupart des fusils ont zéro, ce qui est étrange car les ennemis vous tirent dessus à l’infini, donc Gloomwood ne respecte pas les règles de munitions des simulations immersives.

Le jeu est également si incroyablement sombre que j’ai souvent eu du mal à voir, même avec la luminosité et le gamma à fond.

Vous obtenez bien une lanterne au bout d’un moment, mais vous devez trébucher dans l’obscurité pendant un certain temps avant de la trouver par hasard.

Mais lorsque je pouvais voir ce que je faisais, l’exploration et le jeu étaient très satisfaisants.

Vous pouvez transporter des bouteilles avec vous pour les lancer et distraire les gardes, ce qui est très utile.

Mais la furtivité est imparfaite.

Vous ne pouvez utiliser le poignard dans le dos pour une mort instantanée que lorsque l’ennemi n’est pas du tout conscient de votre présence.

Si l’ennemi est totalement conscient, vous le poignarderez avec votre épée à la place.

Si vous êtes rapide et que vous utilisez des coins, vous pouvez utiliser le véritable poignard, mais je l’ai utilisé plusieurs fois dans ces cas-là et les ennemis ne sont pas morts s’ils étaient sur le point de me découvrir.

Un ennemi montait la garde dans une pièce fermée.

J’ai cassé la fenêtre, ce qui l’a poussé à déverrouiller la porte et à sortir pour me trouver.

Je me suis cru malin et j’ai attendu derrière la porte qu’il revienne pour que je puisse le poignarder dans le dos, mais il a franchi la porte, m’a vu et m’a frappé à travers la porte.

J’étais très malheureux.

Gloomwood vaut le coup en accès anticipé, mais j’espère que la furtivité sera un peu améliorée et qu’il sera un peu plus facile de le voir.

Envie de commenter ?

ou créer un compte dès maintenant et rejoignez la communauté tseret